technologies d’interconnexion pour mon ip vpn pro

localisation des mes sites, technologies d’interconnexion pour mon ip vpn pro

Quelles sont les contraintes pour interconnecter mes sites ?

Quelque soit la localisation des sites ils peuvent être interconnectés au moyen d’un IPVPN pro ou de toute autre technologie. Pour cela dans un premier temps, je détermine le débit nécessaire à chacun de nos sites pour chacune des utilisations possibles. Ces utilisations sont entre autres : PGI (ou ERP), applications métiers, internet, extranet, intranet, visioconférence, VoIP, etc. Dans un deuxième temps, je dresse la liste des sites à raccorder. Enfin je compléter le formulaire d’éligibilité. Je précise bien numéro de ligne téléphonique ouvert auprès de l’opérateur historique à tester + adresse précise + code postal + ville + pays.

En fonction de la localisation des mes sites, j’identifie les technologies d’interconnexion possibles :

Pour un raccordement sans couture, riodata est à même d’identifier et de me proposer l’opérateur présentant la meilleure couverture globale de nos sites en fonction de la localisation de nos implantations, des débits nécessaires, des services demandés, des technologies souhaitées et des réseaux disponibles. Par exemple riodata peut me proposer un IPVPN pro,  de la fibre optique et des liaisons  Ethernet au cœur des métropoles pour les grands sites, du DSL symétrique pour les sites distants, du DSL asymétrique pour les télétravailleurs. Enfin la 3G ou de la 4G pour les nomades, voire des accès satellites pour les sites isolés des réseaux terrestres sont possibles.

Si mes sites sont installés dans les quartiers de bureaux des grandes métropoles. Dans ce cas au moins un réseau en fibre optique est disponible voire plusieurs. En dehors de ces zones denses, la fibre optique est possible. Si la fibre optique n’est pas disponible ou si la consommation du  site ne le justifie pas, le DSL symétrique est envisageable. Evidemment le DSL est possible tant que le site n’est pas trop éloigné du répartiteur de l’opérateur historique. Pour les sites éloignés des réseaux terrestres performants, le satellite est une possibilité.

Quels accès mettre en place ?

Afin d’interconnecter mes sites au moyen d’un IPVPN pro par exemple, il faut distinguer :

  • les grands sites qui ont besoin d’une bande passante garantie que ne peut fournir le DSL (40 Mbps maximum dans le meilleur des cas). Si la fibre est présente, on peut envisager une liaison Ethernet.
  • Les sites intermédiaires qui peuvent utiliser le DSL symétrique car cela procure qualité et fiabilité ave un tarif intéressant.
  • Les petits sites (1 personne à connecter comme un télétravailleur qui peuvent être connectés par un @vpn.
  • Les nomades, les installations temporaires (<1an) comme les chantiers avec le mobile et la technologie 3G ou 4G.
  • Les sites isolés loin des infrastructures de télécommunications terrestres fiables (site dans une zone désertique, filiale dans un pays en voie de développement, gros chantier, navire, offshore…) alors c’est le satellite.

Quels sont les débits nécessaires à chacun de nos sites ? Quels sont les numéros de téléphones et quelles sont les adresses physiques de nos sites ?