flux intersites comme le cloud VPN

Définitions et priorités des flux intersites comme le cloud VPN

Inventaire des flux circulants entre nos sites :

Envisager d’interconnecter des sites nécessite une préparation minutieuse :

  • Au préalable Il faut lister les sites à interconnecter.
  • Dans un premier temps, je dois identifier les flux à faire circuler entre les sites de mon entreprise. On a :  internet, mail, chat, téléphonie sur IP ( ToIP) encore appelée Voix sur IP (VoIP), PGI (ou ERP), applications métiers , bases de données, citrix, vidéoconférence, intranet et extranet, cloud VPN 
  • Il faut ensuite établir les couples de sites qui dialoguent entre eux. Tous les sites distants avec le site central (topologie en étoile ou hub and spoke) ou tous les sites entre eux (réseau maillé ou mesh ou any to any) ou avec des variantes. Certains sites ne dialoguant entre eux que pour certaines applications…
  • Enfin, il faut quantifier les flux par site et les exprimer en Mbps pour obtenir la bande passante nécessaire à chaque implantation.

Etablir des priorités de flux :

Il peut être nécessaire d’attribuer aux flux circulants entre sites distants un ordre de priorité. C’est à nous et à nos utilisateurs en interne de les définir. On distingue généralement :

  • D’abord les flux prioritaires c’est-à-dire les applications temps réelles comme la téléphonie, la visioconférence voire le chat qui ne souffrent pas d’attente perceptible à l’oreille.
  • Ensuite les applications critiques comme citrix et les PGI (ERP) qui supportent difficilement les latences.
  • Après les autres applications métiers et le cloud VPN.
  • Puis es applications avec l’extérieur (mail, internet…) qui peuvent supporter des temporisations plus ou moins longues.
  • Enfin les sauvegardes qui sont programmées en période d’activité minimales : la nuit ou les jours non-travaillés de fin de semaine généralement…

Ai-je bien identifié tous les flux à faire passer ? Comment quantifier nos flux ? Quelles sont nos flux prioritaires ?