Débit symétrique : accès internet en profiter à 100%

connexion symétrique à internet, je teste

connexion symétrique à internet

Débit symétrique d’un accès :

Un accès internet à débit symétrique : C’est pour faire plus joli ou c’est utile? Un accès internet est caractérisé par son débit asymétrique ou symétrique. Les flux de téléchargement sont entrants et sortants. Lorsqu’un utilisateur surfe sur internet on parle de trafic entrant, descendant, de download ou de réception des données. Lorsqu’un utilisateur envoie une requête ou un fichier on parle de trafic sortant, montant, d’upload ou d’émission de données. On parle d’accès à débit symétrique quand le débit entrant est égal au débit sortant. C’est le cas des accès internet professionnels généralement avec un débit dit garanti. L’intérêt principal est de ne pas être bridé par un débit d’émission insuffisant, typiquement lorsqu’on héberge des serveurs qui doivent être accessibles depuis l’extérieur. En effet, l’utilisateur localisé à l’extérieur va envoyer des requêtes et les serveurs émettront des réponses qui devront pouvoir être acheminées sans restriction par l’accès. Quel est mon débit symétrique maximum possible? Je le teste ici. Tous les flux de données peuvent transiter par un accès à symétrique : courrier électronique, voix sur IP, transfert de fichiers, paiement en ligne, interrogation de serveurs internet, vidéo… Il n’a pas de limite. Le débit de mon accès doit être dimensionné en fonction du trafic attendu, riodata peut m’aider à les évaluer rapidement et facilement.

débit symétrique: je profite à 100% de l’accès internet, explications

débit symétrique: je profite à 100% de l’accès internet

Accès symétrique ou asymétrique ?

On parle d’accès à débit asymétrique par opposition à débit symétrique quand le débit entrant est supérieur au débit sortant. C’est typiquement le cas des accès aDSL (Asymetric Digital Subscriber Line ou ligne asymétrique d’abonné numérique) destinés aux particuliers et aux entreprises. Cette configuration convient bien lorsque l’on doit recevoir des flux importants de données, par exemple surfer sur internet. On peut aussi à la rigueur l’utiliser sur de petits sites distants qui interrogent des serveurs distants.